Restauration à la feuille d'or

Dorure à l’eau

 

Pour la restauration à la feuille d'or.

L'assiette est détrempée, plusieurs étapes sont nécessaires avant de dorer:

LES APPRETS : Encollage pur à la colle de peau de lapin

Encollage léger avec un mélange de blanc de Meudon (Base de craie)

LES BLANCS: Mélange de colle de peau de lapin et blanc de Meudon

Appliqué six à huit couches, les dernières couches d’apprêts sont lissées, ponçages des apprêts.

LA REPARURE : Cette étape sert à faire ressortir les ornements avec un fer à réparer, sculpté l ‘ornements, le faire vivre avec les ombres et la lumières.

L'ENCOLLAGE JAUNE : colle de peau de lapin et pigment jaune qu’on dépose dans les fonds difficile d’accès à la dorure.

L’ASSIETTE : L’assiette rouge  appelé bol d’Arménie, composée de Terre d’argile pur, d’oxyde et d’eau, est la couche intermédiaire entre l’apprêt et la feuille d’or. Déposé en 3 à 4 couches, cette étape sert pour le brunissage.

LA DORURE : La pose de la feuille  et délicate,.L’or est déposée dans un cousin à doré, et récupérée avec le couteau à doré, la palette et les appuyeux. On détrempe l’ornement à doré et on pose la feuille d’or qui va prendre la forme de l’ornement.

 

LES BRUNIS : C’est une étape qui consiste à écraser l’or à la pierre d’agate pour le rendre brillant .Sa permet d’avoir un contraste entre le brillant et le mate pour les parties qui reste mate.

 

LE MATAGE : C’est la protection et conservation, on applique de la colle de lapin très diluée pour protégé l’or.

 

LA PATINE :  La patine étant unique , qui est un jus coloré , eau et peinture à la gouache, pour reproduire les usures.

*******************************************